Le_Forum_des_Paras_de_L'ANEG
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Stabilité en Chute

Aller en bas 
AuteurMessage
Juju
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 430
Age : 46
Localisation : Vienne
Date d'inscription : 12/10/2004

MessageSujet: La Stabilité en Chute   Mar 2 Nov 2004 - 21:09

Voici quelques extraits d'un thumright Excellent Article publié dans ParaMag de Février 2000.
Il aborde la Chute et la Stabilité en termes Physiques et Théoriques et offre l'intérêt de comprendre pourquoi un VR se transforme en pur Shit-Style©.
Je ne saurais que trop vous en conseiller la lecture ;-)


Citation :
La stabilité est définie comme la tendance d'un corps à retourner par lui-même dans son état initial d'équilibre, après qu'une force lui a été appliquée. Un corps instable a tendance à se mettre en mouvement et à s'éloigner de sa position initiale quand une force lui est appliquée. Stabilité et manoeuvrabilité sont deux notions contraires. En d'autres mots, si vous chutez dans une position plus stable (tous les autres facteurs restant inchangés), vous ne pouvez plus vous déplacer ou tourner aussi vite. Si vous chutez dans une position moins stable, vous pouvez vous déplacer ou tourner plus vite !

Pour aller plus loin, il est nécessaire de passer en revue quelques concepts concernant le comportement d'un corps en chute libre. Quand la vitesse limite est atteinte, un corps est exposé au vent relatif qui s'oppose à la gravité et fait que la vitesse est constante plutôt qu'en permanente augmentation. Autrement dit, le corps est porté par la résistance de l'air. On peut montrer que cette résistance est équivalente à une force appliquée en un point unique du corps, appelée en aérodynamique le "centre de poussée" (C.P.), point où l'on peut considérer que s'appliquent toutes les forces aérodynamiques. Pour les besoins de cet article, nous l'appellerons par la suite "point d'ancrage".


Si le centre de gravité (C.G.) se trouve au-dessous du "point d'ancrage", on dit qu'un corps est stable. Si une force ou à un moment est appliqué à ce corps, il oppose une résistance au déplacement et tente de se stabiliser dans sa position originale (une force peut être définie comme une action capable d'imprimer un mouvement de translation à un corps et un moment comme une action capable d'imprimer un mouvement de rotation).


Cette tendance est d'autant plus prononcée que la distance entre le centre de gravité et le "point d'ancrage" est grande. Plus le "point d'ancrage" est situé loin au-dessus du centre de gravité, plus un corps est stable et donc moins manoeuvrable. C'est le cas parce que le centre de gravité possède alors un plus grand moment de résistance. En chute, plus nous sommes stables, plus cette résistance est importante et moins nous pouvons nous déplacer ou tourner rapidement.

Si un parachutiste descend son "point d'ancrage", la distance entre celui-ci et le centre de gravité diminue. Par conséquent, le moment de résistance diminue aussi et il y a moins de résistance quand une force est appliquée pour se déplacer ou tourner. Le parachutiste est moins stable, mais il peut bouger plus vite et plus facilement, le même appui sur le vent relatif provoque un mouvement plus rapide.
Si le "point d'ancrage" d'un corps est descendu jusqu'à être confondu avec le centre de gravité, ce corps n'a plus du tout tendance à revenir vers son état d'équilibre initial. Ce cas est appelé stabilité neutre.S'il n'y a pas de frottements, ce corps peut se mouvoir librement, sans résistance, quand une force lui est appliquée. En d'autres mots, sa manoeuvrabilité est encore plus grande.


Enfin, si le "point d'ancrage" est placé au-dessous du centre de gravité, un corps devient instable. Toute force appliquée ailleurs qu'au "point d'ancrage" déplace ce corps, lequel n'a pas tendance à retourner dans son état d'équilibre initial. Au contraire, le moment ainsi créé conduit le corps à se trouver dans une nouvelle position d'équilibre. Plus la distance entre le "point d'ancrage" et le centre de gravité est grande et plus cette tendance à changer de position d'équilibre est marquée. Dans cette configuration instable, la manoeuvrabilité est encore plus fortement augmentée. On a besoin de moins de force (F) pour réaliser un mouvement. Il suffit de donner l'impulsion initiale et le centre de gravité fait le reste.




Le reste de l'article applique cette théorie aux différentes figures qui font notre quotidien au-dessus de 800 mètres (VR, voltige, Free-Fly, Dérive...).
C'est très bien expliqué et mon prochain saut sera parfait. Peut-être.

Juju
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skypotoss.free.fr/
 
La Stabilité en Chute
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Facteur Chute
» spinning : comment amortir la chute ?
» Votre première chute...
» Diamètre des roues : rendement et stabilité
» un mousqueton qui chute, quel est le risque de chute ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Technique, Matériel... :: La chute, comment ça marche ?-
Sauter vers: